Dans une construction de bâtiments, il y a des travaux que vous pourrez réaliser par vous-même, par exemple, la construction d’une terrasse du jardin. De ce fait, une fois que vous avez terminé de préparer l’emplacement, vous devez entamer la réalisation du coffrage. Voici quelques conseils pour vous aider à réaliser un coffrage pour la terrasse du jardin.

Quels sont les matériels nécessaires pour la réalisation d’un coffrage??

Construire un coffrage n’est pas une tâche facile si vous n’avez pas les bons équipements conseillés par les bricoleurs qualifiés de chez Coffrages Cosmos par exemple. Vous devez avant tout vous munir des planches de coffrage. Pour s’en procurer, il est préférable de demander les avis du vendeur sur les types de planches dédiés au coffrage. Ensuite, vous devez acquérir les joints de dilatation, les films d’étanchéités et les treillis soudés. Ces différents équipements sont tous disponibles chez grand nombre de grandes surfaces et de quincailleries. Pour plus de sécurité à votre main, assurez-vous d’avoir des gants.

Comment monter les planches de coffrage??

La mise en place des planches de coffrage présente quelques règles d’installations. Tout d’abord, la hauteur de vos planches doit être impérativement égale à celle de la dalle. L’encadrement ne doit pas non plus s’accoler au mur, pour cela, utilisez un joint de désolidarisation. Ensuite, assurez-vous que l’installation ne bloque pas l’ouverture de vos portes. Il est aussi indispensable que vous installiez une pente pour l’écoulement des eaux afin d’éviter l’inondation dans votre jardin. Enfin, n’oubliez pas de lubrifier les planches avec de l’huile pour faciliter son enlèvement après le séchage de la dalle.

La mise en place du revêtement d’étanchéité, les joints de dilatation et les treillis

Pour le film d’étanchéité, positionnez-le à l’intérieur de l’espace sur laquelle les planches de coffrage sont délimitées et sur leurs bords. En effet, cette technique de revêtement permet d’empêcher les remontées des eaux en profondeur. Concernant les joints de dilatation, ils sont utiles pour éviter le déplacement de la dalle face à la variation des températures. Enfin, positionnez le treillis soudé à une espace de 2 à 3 centimètres. Enfin, soulevez le treillis à l’aide d’une cale pour le positionner à la hauteur de votre coulée de béton.

Et une fois le coffrage réalisé ?

Reste plus qu’à installer votre terrasse. Que vous aimiez le sol brut, ou que vous préfériez un beau revêtement en bois, le choix vous appartient. Il convient seulement de vous assurer de la bonne conformité de votre dalle en béton pour éviter un affaissement ou des fissures à venir à cause d’un mauvais temps de sèche ou des erreurs dans la procédure du coffrage. Ensuite, les goûts et les couleurs appartiennent à chacun : ambiance cocotiers, déco ultra florale ou design sobre, à vous de choisir !