La découverte du polychlorure de vinyle (PVC ) remonte au 19e siècle. Depuis que sa production est industrialisée, il est devenu un matériau très demandé, surtout dans le domaine de la construction. On peut l’utiliser pour les différentes parties d’une maison telles que la clôture, les canalisations, les revêtements ou encore les portes. La production mondiale de PVC aurait atteint 40 millions de tonnes en 2016. Par ailleurs, les industries continuent à chercher de nouvelles formules pour améliorer la qualité des produits qu’elles proposent. Selon la méthode de fabrication, cette matière peut être souple ou rigide et ses propriétés séduisent les utilisateurs.

Zoom sur les nombreux avantages du PVC

Les efforts de recherche ont abouti à la création de produits variés, aussi bien en matière de rigidité, de formes et de couleurs. Ainsi, des acteurs comme Plastic Line (http://www.plastic-line-sarl.com) proposent maintenant des kits faciles à assembler.

Le PVC est reconnu pour son excellent rapport prix/performance. Même si la production est un peu chère, la durée de vie du produit compense largement l’investissement réalisé. À titre de comparaison, une barrière en PVC durerait trois fois plus longtemps qu’une structure en bois. En plus d’une bonne résistance à l’eau et aux rayons UV, cette matière résiste aussi au feu.

Parmi les autres atouts figurent également une bonne efficacité énergétique et des frais d’entretien abordables. Cette matière offre une bonne isolation et il est facile à entretenir. Pour le nettoyer, de l’eau, du savon et une éponge suffisent, l’utilisation d’un produit particulier n’est pas requise.

Les acteurs du secteur améliorent le recyclage

L’utilisation massive du PVC a entraîné l’augmentation des déchets. Face à cette situation, les acteurs du secteur ont lancé plusieurs programmes destinés à accélérer la prise de conscience sur la nécessité du recyclage. Premièrement, ils ont amélioré le circuit de collecte des déchets et ils ont également remplacé les stabilisants dangereux comme le plomb et le cadmium. Rappelons que l’objectif consiste à atteindre une production recyclée de 800.000 tonnes d’ici 2020.

Au mois d’octobre 2016, le Syndicat des tubes et raccords en PVC (STR-PVC) a commencé une opération pilote. Elle vise à renforcer les efforts en faveur du recyclage dans l’Hexagone et se base sur un partenariat entre les différentes parties prenantes engagées dans le recyclage, la vente et la distribution. Les partenaires prévoient d’étendre cette initiative et ils espèrent que cette opération fera tache d’huile et motivera les autres acteurs du secteur.