Quelques soit la modification ou la construction que vous voulez effectuer à votre maison, il est préférable de consulter les autorités ou plus précisément la mairie avant de penser à réaliser votre projet.

En effet, les travaux de modification, que ce soit grande ou petite, nécessitent des autorisations à savoir le permis de construire ou la déclaration préalable de travaux.

Par ailleurs, ces derniers sont différents selon la grandeur du projet, c’est-à-dire, la surface de l’espace à modifier ou à construire. De ce fait, seul les responsables dans votre commune peuvent vous donner l’autorisation ou non pour commencer vos travaux.

En outre, votre demande peut être refusée, si le projet ne convient pas aux règles en vigueur de votre région. Il est alors conseillé de bien suivre et de respecter toutes les exigences de l’urbanisation.

Une piscine : un permis ou une déclaration de travaux ?

Comme on le sait déjà, toutes modifications concernant une maison, que ce soit grande ou petite, nécessitent une autorisation ou une déclaration de travaux, mais comment savoir ?

En premier lieu, si votre projet de piscine dépasse, au sol, une surface hors œuvre brute (SHOB) de 20 m2, alors vous devez adresser à la mairie une demande de permis de construire.

En revanche, si la surface plancher de la piscine que vous envisagez de construire se situe entre 2 m2 et 20 m2, c’est-à-dire que la piscine est plus de 2 m2 et moins 20 m2, cela ne nécessite qu’une simple déclaration préalable.

Les étapes et les dossiers à fournir pour effectuer sa demande de construction d’une piscine

Pour toutes les personnes qui rêvent de construire une piscine, les étapes à faire à la mairie sont bien plus qu’important. En effet, il est obligatoire de demander une autorisation auprès des autorités afin d’avoir une permission à la construction. Pour bien présenter sa demande, il est conseillé d’accompagner les dossiers avec un rendu en perspective 3D de la piscine.

Cela facilitera aux responsables d’étudier au plus près votre projet. A part cela, il faut également envoyer vos dossiers complets, à la mairie, sous pli recommandé avec accusé de réception. Une fois que vous avez déposé votre demande, vous recevrez un récépissé sur lequel sera mentionnée la date, le numéro de l’enregistrement de la demande et son délai d’instruction.

Ce dernier est, généralement, dans un délai de deux mois, et si vous n’aurez pas une réponse dans cette durée, vous bénéficierez d’un permis tacite. En outre, si votre piscine est plus petite, une surface inférieure à 20 m2, le délai de l’attente d’une déclaration ne dure qu’un mois. En conclusion, plus votre projet est grande plus le délai d’instruction est plus long.

Quel type de piscine vous conviendra ?

En général, il existe plusieurs types de piscine. Vous aurez l’embarras du choix, mais cela dépend aussi de la surface de terre que vous disposez.

Par exemple, vous pouvez opter pour une piscine traditionnelle. Les travaux ne sont pas complexes car la construction est faite en banche ou en bloque coffreurs comme le polystyrène, parpaings, peintes ou encore en carrelages. En outre, si vous aimez la modernité, vous pouvez choisir la piscine à coques, la piscine liner ou la piscine béton.