L’architecture d’intérieur ne se limite pas à enlever les cloisons en vue d’agrandir une maison ancienne. Le spécialiste en la matière s’occupe également de l’agencement des meubles pour donner du volume à un bureau. Il en est de même pour les couleurs, propices à un espace de vie des plus agréables. A cet effet, être architecte d’intérieur n’est pas donné à tout le monde.

Ce qu’on attend de lui

Devenir architecte d’intérieur, c’est avant tout consentir à se rapprocher de la clientèle. En effet, un pro se doit d’écouter les besoins de cette dernière quitte à les réaliser ultérieurement. Il est aussi dans l’obligation de se tenir informé sur les tendances en déco d’intérieur du moment. Ce n’est qu’ainsi qu’il sera apte à épouser le style proposé par son client.

D’après le site d’architecte-interieur.be, la mission d’un architecte designer se résume en quatre points. Le premier étant l’écoute même du consommateur. L’expert doit trouver des solutions pour satisfaire les besoins de celui-ci, tout en tenant compte du budget prévu. Il saura par conséquent faire la différence entre l’aménagement de l’habitation et celui d’un bureau.

Il doit ensuite faire une analyse des lieux : observation qui lui servira à détecter les problèmes pouvant contraindre la rénovation une fois les travaux mis en marche. Puis, grâce à d’excellentes aptitudes en dessin, il fournira une ou plusieurs simulations de plans sur ordinateur (CAO). Une fois qu’une des présentations plaît au preneur, sa responsabilité s’achève par la sélection de prestataires compétents afin de concrétiser le projet.

Les qualités requises pour en devenir un

La scénographie est un art à part entière. Chaque rendu étant unique, le chantier de construction est similaire à une toile. Il s’agit d’une toile, où l’architecte d’intérieur appose toute son imagination, toutes ses compétences et toute sa créativité.

Tout cela, dans le but de ressortir l’ambiance qui coïncide au mieux aux besoins de chaque résident. Une formation est également indispensable tant sur le plan déco intérieur, tant en matière d’architecture. Il doit être apte à manier les couleurs et les volumes.

Sans cela, il ne pourra pas discerner les améliorations applicables au logement. Au cas où il aurait affaire à un édifice ancien, une connaissance basique en histoire lui serait également d’une grande aide. Et enfin, un architecte d’intérieur ne peut pas s’appeler comme tel à moins d’avoir suivi des études en architecture.

En effet, les devis de decoration de maison par Architecte-interieur.be ne peuvent se faire qu’en sachant au préalable les matériaux indispensables à la réhabilitation d’un bâtiment.

L’intérêt de la carrière

Puisque le métier touche une multitude de domaines, les débouchés sont en nombre. Ceux qui favorisent la stabilité préféreront alors se mettre au service d’une entité, tant publique que privée.

Aussi, les scénographes talentueux sont très demandés dans les secteurs design et marketing. Une touche professionnelle fera certainement la différence d’une vitrine à une autre.