Pourquoi faire du bricolage ?

Chacun se met au brouillage, homme comme femme

C’est bien connu, les femmes aiment les hommes qui bricolent à la maison. On a souvent entendu cette blague que pour plaire à ces dames il fallait être un peu jardinier, plombier, électricien. Il y a donc une petite part de vérité là-dedans. Rien de plus viril qu’un homme qui décide de prendre en main lui-même l’entretien de sa demeure, notamment pour un jeune couple. Nos amis masculins l’ont bien compris. Voilà qui explique pourquoi le concept devient à la mode. Mais avec l’évolution de la société, la gent féminine s’intéresse de plus en plus au bricolage. Tout le monde peut bricoler, même les enfants.

Pour les femmes, ne le cachons pas, il s’agit d’un petit défi lancé aux hommes. Elles ont lutté avec acharnement pour l’égalité des sexes. Désormais elles veulent le prouver. Elles veulent s’émanciper totalement de cette dépendance vis-à-vis des hommes. Fini les excuses misogynes du genre : « Ça parle d’égalité, mais dès qu’il s’agit de déboucher l’évier, elles disparaissent toutes ». Et, chose plus impressionnante encore, elles deviennent meilleures que les hommes dans ce domaine. On remarque que les plus doués sont les femmes qui vivent seules avec leurs enfants. En effet, elles n’ont pas d’autre choix que de s’atteler à la tâche.

Au-delà d’une simple question d’économie : la passion

Certaines personnes considèrent le bricolage comme un amusement. Avec l’Aide d’internet, on découvre énormément de choses et cela ne provoque que plus de passion encore. Il permet de prendre les choses en mains. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Einstein lui-même se conforma à cette vérité. Le bricolage participe énormément aux développements des enfants. Il encourage le sens de la créativité. Et pour reprendre les idées du génie que l’on vient d’évoquer : d’exploiter leur imagination. Il développe tous les aspects de la personnalité de l’enfant tant au niveau physique, que mentale. Il s’agit d’une méthode indirecte d’apprentissage populaire chez les scouts et vulgarisé par son père fondateur Baden Powell. Le Bricolage est une étape dans l’indépendance vis-à-vis des autre, notamment en quittant le domicile parental. Certains se préparent dès le jeune âge. On le constate, ceux qui ne savent pas bricoler s’en sortent vraiment mal dans leur vie d’adulte. Non seulement cela stresse un maximum de ne pas pouvoir réparer une chose aussi simple qu’une vitre cassée, mais cela fait perdre beaucoup trop d’argent. Les services d’un professionnel s’avèrent souvent assez chers alors que la solidité laisse parfois à désirer. Autant s’y mettre le plus vite possible.